9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 17:47


Tout est parti d'un article dans Chasseur d'Images, il y a déjà quelques années...
Je faisais déjà de la photo depuis un moment et j'avais commencé à faire du cerf-volant. J'ai trouvé en lisant cet article le moyen de lier les deux et de répondre en plus à une attirance pour la photo aérienne ( malheureusement hors de portée de ma bourse... ).
J'ai acheté un petit rokaku ( cerf-volant hexagonal de 1m20 sur 1m60 ) et une bobine de fil à palangre à la coopérative des marins pêcheurs du coin. Je me suis confectionné un pendule avec un tube en carbone et une nacelle en latte d'aluminium. J'y ai fixé mon appareil photo ( un Ricoh FF9, compact argentique disposant d'une minuterie ) et je suis parti... à la pêche.

Pour + d'infos, voir la page "Premiers pas en kap"

30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 15:52

Bon et bien puisqu'il faut se lancer, j'y vais.
Le but de ce blog est, au départ, de mettre en ligne un certain nombre de photos que j'ai envie de présenter.
Il s'agit de photos aériennes par cerf-volant ( Kite Aerial Photography, d'où le nom du blog... ) mais aussi de photos panoramiques, de macros, et de photos plus classiques qui me plaisent bien.
Le gros problème pour moi, va être de mettre en ligne ces photos et de créer et gérer des albums : affaire à suivre donc...
J'en profite aussi pour vous faire partager mes coups de coeur sur le net ou ailleurs.
Bonne visite et surtout n'hésitez pas à me faire part de vos remarques par l'intermédiaire de vos commentaires !

Contact

  • : KAP Ouest
  • : du KAP ( Kite Aerial Photography ) mais pas seulement. Des photos panoramiques, de la macro,... et d'autres trucs intéressants ( à mon avis ) récoltés ici et là.
  • Contact

KAP Ouest

Vous pouvez aussi me retrouver  ICI

N'oubliez pas :

Les photos présentées dans ce blog ne sont pas libres de droits. elles ne peuvent être utilisées sans l'accord préalable de l'auteur.
( droit d'auteur - protection par le code de la propriété intellectuelle )


Merci par avance à tous ceux qui laisseront un commentaire